ACCRORGUE

ACCRORGUE

I Buoni Antichi - Olivier Salandini -Clotilde Verwaerde

 

Né en 1977, Olivier Salandini étudie l’orgue et le clavecin au conservatoire national de région de Nice avec René Saorgin, Jean-Luc Etienne et Mireille Podeur. Il obtient un premier prix d’orgue en 1998 et un premier prix de clavecin à l’unanimité avec félicitations du jury en 2001. Il poursuit par la suite ses études de clavecin avec Bob van Asperen au conservatoire supérieur d’Amsterdam, et pour l’orgue il obtient son Master en 2007 au conservatoire d’Utrecht dans la classe de Reitze Smits. En 2005 il remporte le deuxième prix au concours européen de clavecin de Bologne, et en 2006 il est successivement lauréat des concours internationaux d’orgue de Lausanne, et de Herford (Allemagne). En 2008 il devient professeur de clavecin au Conservatoire de Limoges et jusqu’en 2010 organiste à Saint-Paterne d’Orléans. Il est depuis novembre 2011 organiste titulaire du Grand-Orgue de la Cathédrale Saint-Etienne de Bourges.

 

 

 

Après des études complètes à l’Académie de Musique Prince Rainier III en clavecin, flûte et musique de chambre ancienne, Clotilde Verwaerde étudie auprès d’Elisabeth Joyé à Paris, puis au Conservatoire d’Amsterdam dans la classe de Bob van Asperen où elle obtient son diplôme de master en clavecin en 2004. Elle aborde ensuite le pianoforte dans la classe de Bart van Oort et obtint son diplôme de bachelor sur cet instrument en 2008 au Conservatoire Royal de la Haye. En novembre 2003, elle remporte le premier prix au concours européen de clavecin ‘Paola Bernardi’ à Bologne. Elle se produit régulièrement en soliste ou dans des ensembles, en France et aux Pays-Bas, et prépare actuellement une thèse en musicologie à l’université Paris IV-Sorbonne.

 

 

I Buoni Antichi est un ensemble vocal et instrumental néerlandais, spécialisé dans la musique ancienne. Ils chantent tous les mois des cantates de J.S. Bach, et donnent des concerts de musique vocale renaissance et baroque. Ils ont ainsi exécuté des oeuvres comme la Passion selon St. Jean de Bach, La Messe de Minuit de Charpentier, différents motets de Josquin Desprez et des pièces de musique polychorale de Gabrieli et de Monteverdi. Ténor et maître de la musique, Guido Groenland a étudié à La Haye et Maastricht, et travaille notamment avec Ton Koopman, Frans Brüggen et Andrew Parrott. L’ensemble i buoni antichi a donné des concerts à Nice, Cervo, Bordighera et Castelvittorio avec une anthologie musicale de la Renaissance “De beata Vergine”.

 



08/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 158 autres membres