ACCRORGUE

ACCRORGUE

historique et descriptifs du grand-orgue de Saint-Paul

Petit historique du grand-orgue de l'église Saint Paul de Nice

 En 1962 Mgr Pierre CARMIGNANI, curé bâtisseur de l'église Saint Paul, décide de doter son église d'un grand orgue. Une commission se réunit afin de définir le style et la composition du futur instrument. Parmi les membres de cette commission, quelques noms connus sont présents :                                     

-  M° René SAORGIN, professeur au conservatoire de Nice et titulaire de l'orgue de Saintt Jean-Baptiste.     

-  M°Albert RIBOLLET, organiste de la cathédrale Sainte-Réparate.                                                                          

-  Mr le chanoine Henri CAROL, organiste de la cathédrale de Monaco.                                                                    

-  M° COSTANZO, organiste de l'église Notre-Dame.

-  Mr le chanoine ROUX, maître de chapelle de la cathédrale Ste Réparate.

Deux manufactures sont alors mises en concurrence : MERKLIN et SCHWENKEDEL.

        Le choix se porte sur Curt SCHWENKEDEL de Strasbourg et un  premier projet est présenté : orgue sans buffet dont la tuyauterie épouse la forme de la fenêtre de la façade, 18 jeux sur 2 claviers/pédale  mais, retour à la tradition, traction mécanique pour les notes. Finalement ce projet est revu à la hausse puisqu'en 1964 c'est un orgue de 23 jeux sur 2 claviers/pédale qui est livré. D'esthétique néo-classique avec une harmonisation en plein-vent, l'orgue est contenu dans un buffet succin mais présent et fait quelques concessions nécessaires à l'époque :

  • console retournée tout en conservant la traction mécanique prévue dès le début du projet.                
  • récit expressif. 

Cet instrument se démarque immédiatement de tous les autres instruments de la ville de Nice par la brillance de ses mixtures et surtout parce qu'il est le 1° orgue neuf construit avec une transmission mécanique .Inauguré le 19 Juin 1964 par M° R. SAORGIN, l'orgue sera visité par quelques grands noms tels  Michel CHAPUIS, L-F TAGLIAVINI, Michel TRIQUE,  et  des concerts seront régulièrement organisés par l'association des Amis de l'orgue de Nice. Episodiquement entretenu par Y. CABOURDIN  l'orgue sert pour quelques concerts et surtout pour l'accompagnement des offices ainsi que de la chorale paroissiale sous les doigts de Mlle  S. CUGINAUD, organiste titulaire et ancienne élève de M° SAORGIN.

         Dans les années 1980, l'entretien est confié au facteur « alsaço-savoyard » Xavier SILBERMANN. L'idée d'un agrandissement de l'orgue par création d'un positif de dos commence à germer dans les esprits. Un legs providentiel décide le curé de la paroisse, le Père Maurice LEHMANN, de concrétiser ce projet. C'est ainsi qu'en 1988 X. SILBERMANN  remplace la console de SCHWENKEDEL par une nouvelle console en fenêtre de 3 claviers/pédale,  construit le positif de dos accroché à la balustrade de la tribune et modifie la composition du récit. L'orgue est béni solennellement par Mgr MOUISSET ancien évêque de Nice et inauguré par Louis THIRY le 19 Novembre 1989.

       En 1992, l'incendie de la crèche de l'église encrasse l'orgue nécessitant un nettoyage complet assuré non sans difficulté par le successeur de X. SILBERMANN.

       A partir de 1997, sur les conseils de Jean-Luc ETIENNE alors professeur au conservatoire de Nice, l'entretien  de l'orgue est confié à Bernard BOULAY facteur d'orgue dans le sud-ouest. Ce dernier, afin de palier à un gros problème d'alimentation en vent installe un soufflet de réserve, modifie la composition du plein jeu du grand-orgue et réharmonise quelques jeux du récit ainsi que la Trompette 8' du grand-orgue. Un Posaune 16' en bois est installé à la pédale en utilisant les chapes réunis de la Douçaine 16' et du Clairon 4' mais celui-ci pourra être maintenu par adjonction d'une nouvelle chape. Ces travaux seront inaugurés par un concert de Jean-Luc ETIENNE le 1° Novembre 2002.

       A partir de 2004, c'est à François DELANGUE qu'est confié l'orgue. Depuis cette date beaucoup de travaux, peu gratifiants et malheureusement négligés depuis trop longtemps ont été effectués :

  • installation d'un éclairage efficace dans le buffet.
  • révision et restructuration de tous les porte-vent afin d'obtenir une alimentation et une pression stables.
  • isolation phonique du vieux moteur de SCHWENKEDEL.
  • remplacement de l'ancien tirage de registres électropneumatique très encombrant par des moteurs.
  • Afin « d'aérer » l'intérieur de l'orgue, les basses du Principal 16' ont été placées à l'extérieur du buffet tandis que les basses du Quintaton 16' ont été mises dans le soubassement.
  • Mise en place d'un anti-secousse au sommier du grand-orgue.

       En  2007, la foudre endommage gravement le système électrique du tirage de jeux. Il est décidé de le refaire entièrement  ce qui nécessite le changement complet des panneaux de registres à la console.
       Régulièrement averti par F. DELANGUE, et le constatant de visu, d'une importante attaque d'insectes « dévoreurs » de boiseries, il est enfin décidé en cette année 2009 de s'attaquer à ce fléau .
      Ainsi depuis le 15 Septembre 2009, l'orgue est complètement démonté afin d'assurer le traitement de toutes les boiseries mais également d'assurer un nettoyage complet (sommiers, console, tuyauterie). Ce démontage met en évidence un certain nombre d'anomalies  devant impérativement être rectifiées  pendant cette importante tranche de travaux :

  • remplacement de tuyaux de taille incorrecte à la cymbale du grand-orgue et au cornet du récit.
  • remise en place du tremblant du positif non fonctionnel depuis des années.
  • remplacement du Posaune 16'  en bois par un Posaune 16' en étain afin de retrouver un accès à la Mixture de pédale devenue inaccordable car inaccessible !!!
  • remplacement du moteur d'origine  devenu très bruyant après 45 ans de « bons et loyaux services ».

L'achèvement de ces travaux est prévu pour Décembre 2009.

L'inauguration de l'orgue relevé sera faite par Olivier VERNET, professeur au CRR de NICE et organiste titulaire du grand-orgue de la cathédrale de MONACO, le dimanche 24 Janvier 2010 à 15h30.

Disposition de l'orgue SCHWENKEDEL 1964

1.Grand-Orgue

2.Récit expressif

Pédale

Quintaton 16'

Gemshorn   8'

Principal 16'

Montre       8'

Unda-maris 8'

Principal   8'

Bourdon     8'

Flûte             4'

Octave     4'

Prestant     4'

Principal      2'

Mixture 4rgs

Doublette  2'

Sesquialtera 2rgs

Douçaine 16'

Fourniture 3rgs

Cymbale      4rgs

Clairon     4'

Cymbale    3rgs

Régale        16'

 

Cromorne  8'

Trompette  8'

 

Tremblant

Clairon         4'

 

Acouplement II/I   Tirasses I/P  II/P  Appel anche GO.Rec.Ped   Double registration

Disposition de l'orgue en 2009

1. Positif de dos

2. Grand-Orgue                

3. Récit expressif

Bourdon    8'

Quintaton  16'

Bourdon  8'

Montre      4'

Montre        8'

Prestant  4'

Flûte          4'

Bourdon      8'

Flûte        4'

Quinte       2 2/3'

Prestant      4'

Nasard2 2/3'

Tierce        1 3/5'

Doublette   2'

Flûte       2'

Larigot       1 1/3'

Fourniture   3 rgs

Sifflet      1'

Tiercelette 3/5'

Cymbale      3 rgs

Cornet 4 rgs

Cymbale     3 rgs

Trompette   8'

Cymbale 4 rgs

Cromorne  8'

 

Voix humaine 8'

Tremblant

 

 

Pédale

I/II  III/II    I/P  II/P  III/P

ZYMBELSTERN

Principal  16'

Principal    8'

Octave       4'

Mixture 4 rgs

Posaune  16'

Clairon       4'

 

 



18/10/2009
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 158 autres membres