ACCRORGUE

ACCRORGUE

Firmin Decerf

 

Lauréat de l'Institut Lemmens (Malines-Louvain), Firmin Decerf a enseigné l'orgue et l'improvisation à l'IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie Musicale) à Namur ainsi qu'à l'Académie de Musique de Bastogne.

Organiste liturgique, il est actuellement titulaire de l'orgue Schumacher de l'église Saint-Pierre de Bastogne.

Concertiste, il se produit tant en Belgique qu’à l'étranger et s’est rendu plusieurs fois en tournée aux USA. Une grande part de son talent tient dans son art de l’improvisation, facette de sa personnalité musicale qu’il a particulièrement travaillée avec Pierre Cochereau à Paris et à Nice.

Plusieurs de ses enregistrements sont dès lors consacrés à l’improvisation tant à l'orgue qu’au piano.

De sa musique d’église on relèvera particulièrement "Le Chemin de la Croix et la Résurrection"   ainsi que les "20 Méditations Symphoniques improvisées sur les Mystères du Rosaire".

"Une étoile dans la nuit" (2004, Bayard-Nizet, Stavelot) doit aussi retenir l’attention. Ecrite à la demande de Craig Cramer (professeur d’orgue à l’université d’Indiana USA) pour le 60e anniversaire de la Bataille des Ardennes, cette œuvre, hommage aux américains tombés au champ d’honneur et surtout elle est acte de foi en la résurrection et  d’espoir en un monde meilleur. 

Notons encore ses multiples improvisations sur des films muets telles : dans le cadre des "Ciné-concerts" du Centre cinématographique Jean Vigo à Bordeaux, "L'heure suprême" (1927), à l'orgue Dom Bedos de l'Abbatiale Sainte-Croix (2005) et "Le Golem", sur l'orgue de l'église Saint-Louis des Chartrons (2006) ; au Festival International de Wiltz (2006), "Le Mécano de la Général" de Buster Keaton (1927) ; aux "Rencontres Internationales du Film de Patrimoine de Vincennes" (2007, 2008 et 2009).

En avril 2004, Firmin Decerf participait à Dijon aux "Journées Pierre Cochereau" en tant que soliste et membre de la table ronde réunie autour de la personnalité de l’ancien titulaire de Notre-Dame de Paris, disparu 20 ans auparavant.

Outre le temps qu’il réserve au Festival d'Orgue de Bastogne qu’il a créé, il donne régulièrement des master classes d'improvisation à l'orgue et se consacre à la liturgie, domaine privilégié de sa vie professionnelle.

 



16/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres